N&D – Mariage Franco-Australien à Ossun (65)

Etant photographe à Pau, je travaille régulièrement à Bayonne, Toulouse ou encore Bordeaux. J’aime photographier des endroits différents.  Si bien sûr le dépaysement n’est pas total,  cela reste toujours très plaisant de découvrir une nouvelle atmosphère et de nouveaux lieux.
Cette année j’ai l’occasion de faire un peu plus de kilomètres.

Dès nos premiers échanges, je savais que j’allais adorer N&D : un mail peut être formel ou bien livrer beaucoup en peu de mots. J’ai eu le coeur serré à la première lecture.

Elle est française, il est australien, ils se sont rencontrés lorsque N. est partie faire une année en Australie pour ses études. L’idée d’un mariage franco-australien m’a tout de suite attirée et touchée : deux cultures qui se mélangent est toujours intéressant.

Ils sont venus jusqu’à Pau pour que l’on se rencontre la première fois. Nous nous sommes retrouvés dans un café où nous avons discuté un long moment. N&D sont simples, naturels et très complices. Ils souhaitaient un mariage à cette image-là, à leur image.
Et puis en entendant les mots « chapiteau en bambou » « campagne », j’avais déjà les yeux en forme de coeur et mille idées dans la tête. 

Lorsque nous nous sommes revus pour la séance engagement, ils m’ont amenée à la falaise Erretegia. Il faisait un temps incroyable ! Nous avons fait quelques images, cherchant des coins ombragés tant le soleil était fort. Comme il tardait à descendre,  nous avons grignoté quelques tapas en attendant.  Le soleil qui se glisse derrière l’horizon reste un de mes plus beau souvenir.


Leur mariage civil a eu lieu la veille. Je les ai rejoints pour la première partie et c’était un bel avant goût de ce qui m’attendait le lendemain : du soleil, des rires et le mélange anglais/français dans les oreilles.

Le jour J. Les préparatifs du mariage se passent dans une grande effervescence, entre émotion et stress des dernières finitions. Et, comme toujours, une fois la robe passée, quelque chose lâche. Les larmes montent.


Leur cérémonie religieuse était particulièrement émouvante. La chorale dont fait parti le père de N. était présente. Les chants étaient magnifiques, l’effet de groupe et l’acoustique de l’église ont contribué à l’émotion intense de ce moment.

Et puis nous nous sommes rendus dans le pré où avait été installé un magnifique chapiteau en bambou par l’entreprise Bambouctou. Un peu plus loin, un tipi avait été installé pour que les enfants puissent jouer à l’ombre. Le cocktail a duré assez longtemps, tout le monde se réjouissait d’être avec eux.
J’en ai pris plein les yeux dans tous les sens du terme.

A la nuit tombée, l’ambiance n’en était que plus magique. Entre les jeux comparatifs entre la France et l’Australie (la France est sortie grande gagnante sur beaucoup de points :-)) et les discours émouvants, ça promettait une grande nuit.
(J’ai aussi mangé un des meilleurs desserts de ma vie : cette pavlova…)

Je n’ai pas réussi à les quitter avant très tard (ou très tôt). J’ai adoré sortir des traditions du mariage français. J’ai été émue en écoutant la chorale chanter. J’ai souri à l’idée que plusieurs dizaines d’Australien se trouvaient à Ossun. J’ai assisté à l’union de deux fantastiques personnes.

N&D sont un immense coup de coeur. Chaque moment avec eux a été fou : de la séance engagement à la séance day after, j’en conserve un souvenir particulier.
J’entends encore D. me dire avant chaque moment photo « bon, tu sais que je ne m’aime pas trop » ; et à chaque fois je me dis « tu ne vois pas encore ce que je vois ».


A très bientôt ? 🙂


Lieu : un pré à Ossun (65)
Chapiteau en bambou : Bambouctou
Fleurs : Plein Air – Biarritz
Coiffure : Patrick Baudoin – Tarbes
Maquillage : Institut Elysée Parfum – Tarbes
Robe : Cimbeline
Chaussures : Lora Folk pour Monoprix
Costume : Lanvin
Traiteur : Pâtissier Traiteur Ô Gourmandises – Caussade 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *