Pourquoi je ne photographie pas que vos visages ?

C’est une question qui revient assez souvent et à laquelle j’aime répondre. Ma vision de la photographie est de mettre en image la réalité ou plutôt votre réalité.
Je disais il n’y a pas longtemps à l’amoureux d’une de mes amies, que la première fois que je l’ai rencontré, j’ai regardé ses gestes envers elle. Il a trouvé ça bizarre. Je le comprends.

Ma manière de photographier est intuitive. J’immortalise ce que je regarde : un sourire, un geste, un regard, une émotion, un sentiment, un contraste, une lumière, une symétrie, une opposition.
Cela se passe aussi ailleurs que sur votre visage. Et tous ces détails animent votre séance, votre mariage, votre vie pour certains.
Tout à l’heure, j’observais une bien jolie maman en train d’allaiter son bébé. Je regarde son visage mais aussi ses gestes, ses caresses pendant ce moment d’intimité.

Je regarde vos mains qui s’enlacent, se découvrent. Vos pieds qui avancent ensemble.
Une femme sur la pointe des pieds pour embrasser son homme. Où sont placées ses mains lorsqu’il l’embrasse ?
Un souffle dans un baiser. Un coup de vent qui anime une belle robe, des cheveux en bataille.
Je photographie la bague tant attendue et choisie avec souvent un peu d’appréhension : « va-t-elle lui plaire ? ».
Les détails créés avec soin par une créatrice de robe, ce qui fait que vous l’avez choisie.
Je photographie la puissance des mains d’une maman qui entoure son nouveau né.

Une affiche qui vous observe pendant que vous travaillez, qui vous rappelle à l’ordre. Le contraste de deux vêtements.
Je photographie des mains précieuses, précises, nouvelles. Quatre mains, deux pieds et un prénom qui résument l’essentiel.
Les pieds, les jambes de votre enfant si petites entre les vôtres.

Je photographie les détails de vos vies.

Lorsque vous le lisez vous l’imaginez. Regardez les images, vous comprendrez.

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *