C&N – Mariage en Espagne

« Tu te déplaces en Espagne ? »
« Euh… Je ne sais pas. Enfin si je sais, OUI, bien sûr ! »

La perspective d’un nouveau lieu, d’une ambiance singulière, d’une lumière différente. Je fonds, littéralement, rien qu’en en parlant. C’est assez délicat pour moi de faire un mariage « loin » de chez moi, de me rendre dans un lieu où je vais passer près de 3 jours avec des personnes que je ne connais finalement que très peu. Pourtant, je ne vous cache pas que c’est un de mes souhaits les plus chers : photographier des mariages, des familles, des instants, etc. partout en France, en Europe et plus si affinités.
Alors ce mariage en Espagne était une fantastique opportunité. J’ai mis mes envies au défi de la réalité.

Je vous emmène à Cullera pour le mariage en Espagne de C&N. Je pourrais vous parler pendant des heures de ces deux amoureux tant ils m’ont ravie. Souvenez-vous, lors de leur séance engagement déjà, il se passait des choses avec eux.

Au départ, j’ai écrit cet article comme j’ai écrit les autres : je faisais un état des lieux, un résumé en temps et en heure de leur journée de mariage. J’ai réalisé que ce n’était pas de cela dont je voulais parler ici. Il y a tout ça, mais vous le voyez sur les images. Je vais vous dire ce dont je me souviens et ce que j’ai éprouvé.
Le départ à l’aube. J’appréhendais beaucoup la chaleur et j’ai même osé travailler en short ce jour-là. La découverte de traditions et chants espagnols. Je me souviens de mon coeur qui se serre au petit mot glissé à l’oreille d’un père à son fils. Les rires pendant les préparatifs de N., ce moment où personne ne sait faire les noeuds papillons. Les larmes avant, pendant, après. Ma jolie C. et cette robe, son sourire.
J’ai eu des frissons à la montée du van vers l’église qui était perchée là-haut, tout en haut. Mon souffle coupé face à la vue. La découverte de ce lieu magnifique. Les palmiers, les oliviers. La musique, le gin tonic, les bonbons. La difficulté que j’ai ressenti dans une toute petite chambre pour photographier la mariée, à côté de deux vidéastes. Comment je m’en suis sortie.
La taille des verres, les pas de danse. Je me souviens de la chaleur, du vent. De l’odeur de la mer et de la poussière. Cette mini virée en van, face à ces deux amoureux paisibles et heureux. La course au soleil, comme je l’appelle, vers le orangers. Je me rappelle de cette journée tout entière, de ces deux jours. La paella et les pieds dans l’eau. L’espagnol dans mes oreilles. Le français, l’anglais. Je ne savais plus comment parler à qui. Bon si, en français parce que dès qu’il s’agit de parler une autre langue je deviens muette. Les mots avec Lidia. J’ai respiré. Lentement. Fort. J’ai apprécié être loin de chez moi en n’ayant pour seul repère mon boitier entre les mains.

Mes yeux étaient partout durant cette journée. Nous avons beaucoup ri. Dansé, aussi. Beaucoup. J’ai été très (très) émue. Avec eux, j’ai fait le tour du cadran. J’ai en tête et en coeur leur amour, leur spontanéité et tant d’autres choses…
C&N m’ont fait un immense cadeau en me choisissant comme photographe et en se livrant à moi de cette manière là. Je n’oublierais pas toutes ces aventures en votre compagnie et l’opportunité de ce petit séjour créatif. En fait, je vous aime un peu je crois : )

Lieu : Cullera – Espagne
Réception : Huerto de San José
Traiteur : Gourmet Catering & Espacios Valencia
Musique : Alkilaudio
Robe : Virgo Indomita et dessinée par Lidia
Vidéo : Cesar Sergio Collar Alvarez & Alvaro Sainz Camarero
Costume : Calvin Klein
Noeuds papillons : Le Flageolet
Fleurs : Floristeria Carol




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *