Projets personnels 2018

Je connais l’importance d’un projet personnel depuis toujours. Je sais qu’il faut être patients et ne pas se fermer à l’évolution. Je retrouve le goût de cette réflexion grâce au collectif des Narrateurs de Vie et à mes calendriers de l’Avent. Si je pouvais réaliser tout ce que j’ai en tête, ce serait la folie ! Souvent je me dis même que si je pouvais avoir un appareil photo accroché à mes lunettes, ce serait le top. J’ai réfléchis et je me suis arrêtée sur deux idées « officielles » pour les 6 prochains mois, voire les 12 prochains. Pourquoi deux projets ? Je ne sais pas trop : )
Je publierais mes images sur instagram et je ferais régulièrement le point ici :

  • – Projet 1 – By my window – Par ma fenêtre. Vous savez, il y a ce moment où on lève la tête pour regarder en l’air, par la fenêtre. Ce moment suspendu où on cherche l’air, l’inspiration, la réponse, l’idée, la lumière. C’est inconscient, automatique, je crois. Et j’aimerais saisir cet instant. Et peut-être que je pourrais vous dire ce que j’y ai trouvé à chaque fois ?
    Cette idée me vient de ces trois photos :

 

  • Celle-ci date de février 2017. Je reprends mon appareil photo en main après un petit temps de pause. Je suis chez ma soeur et c’est une matinée calme avec mon neveu. Pendant le petit-déjeuner, je vois le soleil sortir, se faufiler par ci par là. C’est mon signe : )

 

 

  • J’ai fait cette image en mars dernier, en partant en train pour photographier un mariage. J’étais agacée. Pas de place assise (comment c’est encore possible) je me retrouve entre deux wagons. Sous pression, je cherche l’air, la lumière, le réconfort. Et je lève les yeux. J’ai tout de suite été attirée par le reflet de la lumière, par ces rectangles lumineux et la vie qui défile. J’ai lâché mes sacs et j’ai fait ma photo.

 

  • Cette troisième image a été prise à la fin du workshop auquel j’ai assisté en avril dernier. Nous allions quitté le studio. J’étais triste de quitter ce lieu et ces photographes avec qui j’avais passé deux jours géniaux. La pluie ruisselait sur les vitres. Cette photo représente tout à fait mon était d’esprit de ce moment là.

 

 

Et voici la première image officielle du projet :

  • Par ma fenêtre, janvier 2018
    Je lève le nez de mes écrans pour la première fois de la journée. La nuit s’installe.
    C’est l’heure bleue comme on aime l’appeler.
    Elle me rend un peu mélancolique.
    On a pas toujours été copines elle et moi.

  • – Projet 2 –
    Faceless – Sans visage.
    Beaucoup de choses me sont passées par la tête (les couleurs, ombre et lumière, etc.). Et puis j’ai un peu oublié les idées, n’arrivant pas à me fixer.
    J’ai découvert un compte qui s’appelle « Project_faceless » ce week-end et puis, j’ai publié une photo sur instagram ce dimanche et ça m’a fait tilt : je vous en parlais ici, je ne photographie pas que vos visages. De manière totalement volontaire parce que je crois qu’il se passe beaucoup de choses dans le corps, dans les détails. L’idée de ce projet est de créer une image par semaine, un « projet 52 » comme on l’appelle : ), une photo où il y a une présence humaine mais pas de visage entier. Je publierai cette photo tous les dimanche, sur instagram.
  • C’est mon neveu qui m’a rappelée ce moment le week-end dernier. Cette photo date d’août 2017, nous avions couru lui et moi, pour voir le coucher du soleil.
    Je n’aime pas demander aux gens que je photographie de faire quelque chose et encore moins de me regarder. Ici, je l’ai laissé profiter de son moment. Et moi, je voulais me souvenir d’une chose : l’océan, lui et moi.

 

Et voici la première photo de ce projet : )


Je ne vous cache pas que c’était compliqué, j’ai bien cru que je n’arriverais jamais au bout de mes réflexions et je suis contente de vous présenter ces deux projets !
J’ai un autre challenge en cours… Peut-être que je vous en parlerais : )
Alors, on se retrouve sur instagram ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *